Lancement officiel Base Adresse Nationale collaborative – IGN- La Poste- OSM – DGFIP

Mercredi 15 avril 2015 – 18h à 19h

Fondation Mozilla – Paris 9ème

IGN – La Poste – OpenStreetMap – DGFIP : la force de la collaboration.



Le 15 avril 2015 a lieu le lancement officiel de la Base Adresse Nationale collaborative « BAN ». Pour rappel, celle-ci a pour objectif de réunir (enfin) sur une seule et même base de données l’ensemble des adresses recensées sur le territoire français avec ses coordonnées géographiques.

L’Institut National de l’information Géographique et Forestière (IGN), La Poste, l’association OpenStreetMap France, la mission Etalab (chargée de l’opendata) du Secrétariat Général pour la Modernisation de l’Action Publique (SGMAP) ont réunis leurs données. Rien que pour La Poste, l’IGN et la DGFIP on recense pas moins de 25 millions d’adresses. Ils travaillent désormais ensemble pour que cette base soit la plus complète et la plus fiable possible. Un grand pas a été franchi vers l’intelligence collective. D’autres acteurs devraient bientôt rejoindre ce groupement.

Fini donc le temps où un libellé de rue ou un numéro de voie provenant de l’IGN différait avec la base de la Poste. Sur le même modèle que Wikipédia, l’enrichissement des données est débridé et devient collaboratif. Cette approche fait déjà partie de l’ADN d’OpenStreetMap (OSM) dont la présence est un gage de rigueur dans la méthode. Concrètement cela signifie que la société civile peut désormais contribuer aux côtés des pouvoirs et acteurs publics. M Durant, citoyen, qui constate que son adresse n’est pas présente pourra l’ajouter à travers un portail dédié. Un processus de certification garantira la qualité des informations recueillis.

La BAN, un bien commun et la démultiplication des usages.



Incomplet, imparfait…ce référentiel assume ses défauts et beaucoup d’efforts sont encore à produire pour couvrir l’ensemble du territoire français. Cependant il ne faut pas s’y tromper, il s’agit une innovation majeure d’un point de vue sociétal et économique. En effet, cette base pourra être exploiter pour des usages publics et privés.

Deux modèles de licence sont proposés : payant si l’acteur ne veut pas de repartage des informations qu’il saisit, gratuit s’il accepte le repartage (format Odbl hérité d’OSM). La version gratuite est d’ailleurs déjà disponible. Un BAN Tour a été organisé afin de faire connaître aux acteurs en région toutes les possibilités qu’offre le référentiel.

Pour en savoir plus sur la Base Adresse Nationale.



Site OpenStreetMap :

http://openstreetmap.fr/blogs/cquest/bano-banco

Site de l’IGN :

http://www.ign.fr/institut/actus/acteurs-publics-societe-civile-sassocient-constitution-dune-base-adresse-nationale-ban

Site La Poste :

http://legroupe.laposte.fr/Espace-Presse/Liste-des-communiques/La-Poste-poursuit-son-programme-Open-Data-en-mettant-a-disposition-la-base-nationale-des-codes-postaux

La vidéo du l’accord en présence de Thierry Mandon  – 18 novembre 2014 :